30 septembre 2008

Parlez_moi de Bacri

jaoui

Le dernier film du couple Agnès Bacri_Jean-Pierre Jaoui Parlez moi de la pluie est une réussite. On y voit Jamel évoluer avec l'indémodable Bacri et la pertinente Jaoui.

Une réflexion sur les rapports de soumission avant tout. Un classique du couple (cf. Un air de famille, le goût des autres, comme une image) mené avec talent dans ce nouveau film.

Je tiens surtout à mettre en avant deux scènes qui me paraissent fondamentales.

La première a déjà été relevée par nombre de spécialistes avertis du milieu de la critique. Jaoui, écrivain féministe qui se lance dans la politique, Bacri, producteur raté de documentaires et Jamel, documentariste se retrouvent perdus en montagne et sont recueillis par de bienfaiteurs agriculteurs bourrus. ils sont tout trois épuisés quand l'un des hôtes interpelle tout à coup violemment Jaoui sur les conséquences ravageuses de la politique de Bruxelles sur les petits agriculteurs. Scène fondamentalement drôle et non moins révélatrice du véritable pouvoir des élites de ce pays. Le langage rustique de l'agriculteur suppose une naïveté de celui-ci sur les tenants et aboutissants de la politique agricole commune. Mais comme par magie, la réaction de Jaoui, impuissante, transforme cette naïveté en clairvoyance. Bref, une leçon de politique en une scène.

Ensuite, Bacri et Jamel dans l'hôtel où celui-ci est veilleur de nuit. Jamel est marié et heureux de l'être. Il a une collègue à l'hôtel dont Bacri lui touche deux mots ("elle est pas mal, non ?"). Jamel avoue son insenbililité parce qu'il est marié; ce qui semble impensable à Bacri l'interpellant à nouveau: "Mais ça te fait aucune vibration dans le coeur quand tu vois une jolie fille ?".

                                                                                                                                                                                   Marcellus

Posté par kektavu à 22:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Parlez_moi de Bacri

    Jolie cette dernière citation... Ca convaint facilement une fleur bleue comme moi! Merci Marcellus

    Posté par alexcentrik, 04 octobre 2008 à 16:52 | | Répondre
  • pareil? ...ou pas?

    il y a t-il une connivence entre le titre de ce film et la célèbre chanson de Brassens, Marcellus?

    Posté par kektudi, 06 octobre 2008 à 14:50 | | Répondre
  • Très belle découverte, grâce à une sélection rempli de goût, accompagnée de citations qui donnent envie, surtout concernant ce film, car étant une fille je ne reste pas insensible...

    Posté par aurely, 11 octobre 2008 à 11:09 | | Répondre
Nouveau commentaire