23 avril 2009

Gilles Jacob répond à Marcellus le 23 avril 2009 !

Ce jour, le festival de Cannes, institution indispensable au rayonnement du cinéma en mode majeur, dévoilait une sélection particulièrement alléchante. Outre Alain Resnais, Lars Von Trier, Ken Loach ou encore Pedro Almodovar, on retrouve Quentin Tarantino, seul américain en lice, avec Inglorious Basterds sur la seconde guerre mondiale.

Profitant d'un tchat sur télérama.fr et lemonde.fr, j'ai pu interroger le président du festival de Cannes, Gilles Jacob à propos de la quasi-absence de Hollywood à Cannes cette année. En voici quelques extraits:

Marcellus_Walace : La présence unique d'un réalisateur américain dans la sélection officielle [Quentin Tarantino] ne révèle-t-elle pas un souci de minimiser l'influence du cinéma américain dans le monde ?

Gilles Jacob : Pas du tout. Le conseil d'administration a fixé pour mission à Thierry Frémaux, le délégué général, de maintenir la présence du cinéma hollywoodien au festival.
Cette présence est nécessaire, et elle nous est demandée à la fois par les petits pays producteurs qui viennent à Cannes pour commercer, acheter et vendre des films, et ont besoin de la locomotive des studios pour lancer le buzz et exciter les acheteurs et les vendeurs. Elle nous est aussi demandée par les télévisions et les magazines internationaux pour lesquels la montée des marches est une source de photos et de présence des stars.
N'oublions pas que cette présence nous permet de promouvoir des réalisateurs beaucoup plus pointus et qui ont besoin de l'impact du festival. Autrement dit, Madonna ou Sharon Stone permettent d'assurer la présence efficace de Manoel de Oliveira.
En ce qui concerne la présence unique d'un cinéaste américain en compétition, cela signifie que les grands films de studio étaient soit sortis avant, soit pas tout à fait prêts, car il faut savoir que le festival ne dispose que de la production des trois mois qui précèdent son édition. Il y a également plusieurs films américains hors compétition, comme celui de Terry Gilliamou le dessin animé Up qui fait l'ouverture du festival, réalisé par Peter Docter.
J'ajoute qu'Ang Lee est en compétition en plus de Tarantino.
[...]

Retrouvez l'intégralité des propos de Gilles Jacob sur lemonde.fr

Marcellus.

Posté par Marcellus_Wall à 17:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Gilles Jacob répond à Marcellus le 23 avril 2009 !

    Sur ce point, Thierry Frémaux dans le Grand Journal de Canal+, complétait la réponse de Gilles Jacob en évoquant la grève des scénaristes ayant eu lieu aux Etats-Unis il y a 18 mois.

    Posté par Marcellus, 23 avril 2009 à 22:14 | | Répondre
  • la grosse classe Marcellus. à quand le diner avec Gilles Jacob chez Maxime's?

    Posté par kektudi, 01 mai 2009 à 19:33 | | Répondre
  • Gilles me harcèle un peu trop pour un rendez-vous chez Maxim's... Et ce fichu esprit de contradiction qui est à l'intérieur de moi me pousse à décliner ses invitations récurrentes. Enfin, je comprends ses motivations... à sa place, j'aurais aussi envie de me rencontrer.

    Posté par Marcellus, 03 mai 2009 à 14:01 | | Répondre
Nouveau commentaire