27 mai 2011

Lumineuses virées nocturnes, par Marcellus

Midnight in Paris, de Woody Allen (2011)

Minuit-a-Paris-affiche  Qui espère (re-)découvrir Paris sous d'enchanteresses lueurs trouvera ici une dense nourriture dont la saveur est subtilement relevée par le jeu d'une pléiade d'acteurs.

Déjà, Jean-Pierre Jeunet avait filmé avec chaleur Montmartre dans le fabuleux destin d'Amélie Poulain, la photographie reste ici savamment naïve, puisque le thème onirique d'un Paris à l'apogée le requiert.

Cependant, les quelques amis lecteurs qui ont déambulé dans le Paris du 3ème millénaire retrouveront des images "réelles", à peine travaillées (la scène de fin sur le pont Alexandre III par exemple) ; Paris ne cessant d'incarner un spectacle vivant à la mise en scène éblouissante.

Paris est donc le personnage principal. Et tout le monde y est invité. Le monde artistique, peintres, écrivains, cinéastes concourt au même titre que la photographie au dessin de la ville lumière.

Ensuite, il y a un scenario, une histoire assez secondaire finalement où un scénariste Californien (Owen Wilson) passe des vacances avec sa future belle famille dans un palace du 1er arrondissement. Ses rêves de romancier sont soudain réanimés. Un soir, au hasard d'une ruelle, une vieille Peugeot s'arrête devant lui et l'embarque (c'est la DeLorean de Woody Allen). Il se retrouve alors entouré d'Hemmingway, de Luis Buñuel, Dali, Picasso, Lautrec,etc; et peut ainsi transmettre ses travaux littéraires aux critiques de l'époque. Il tombera amoureux de la muse de Picasso et d'Hemmingway (classieux !). Bref, il s'éclate, et nous aussi. On se laisse aller au son de Cole Porter et d'Offenbach, le sourire aux lèvres, et une pensée à l'esprit: le futur aura toujours à coeur d'anoblir chaque présent.

Profitons dés lors, des projecteurs Alleniens fixés sur notre présent.

Marcellus 

 

Posté par Marcellus_Wall à 02:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Lumineuses virées nocturnes, par Marcellus

    Si j'avais encore quelques doutes sur la nécessité de voir ce film il y a 5 minutes, ils viennent juste de s'envoler grâce à vous cher Marcellus . Bien que mon opinion soit dérisoire par rapport au plus grand nombre, vous pouvez tout de même vous targuez d'avoir réussi ou Allen à échoué: me donner envie de voir son film .

    Posté par Absinthe, 01 juin 2011 à 00:21 | | Répondre
  • Bien meilleur que "Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu", c'est de voir Woody de retour !!!

    Posté par alamissamoun, 28 août 2011 à 23:28 | | Répondre
Nouveau commentaire