25 octobre 2011

Paris, unité spéciale, par Marcellus

Polissede Maïwenn

affiche-Polisse-2010-1Pourquoi voir un film au cinéma plutôt que de cueillir des fleurs, de regarder des canards flotter sur le fleuve ou siroter un diabolo fraise en terrasse ? Outre des impératifs de température, et le fait que ces trois exemples sont susceptibles d'apparaître à l'écran à tout moment, il y a certains films qui vont font oublier que d'autres passe-temps existent. 

Polisse est un de ceux-là. Un film sur la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) au cœur du XIXème arrondissement de Paris, avec des policiers attachants comme Fred (Joey Starr), comiques (immense Frédéric Pierrot), comiqueEs (Karin Viard, Marina Foïs), et une photographe chargée par Place Beauveau de faire un reportage photo sur la BPM (Maïwenn, formidable de justesse).

Leur quotidien est rythmé par le pire fléau sociétal, à savoir l'atteinte sexuelle sur mineurs et l'inceste en dominante.

Maïwenn filme avec brio la vie de policiers qui doivent subir jour après jour la détresse des victimes, mais aussi la repentance, l'insolence, voire l'immunité des gardés à vue. Elle filme ça avec tendresse, beaucoup d'humour, réalisme et un sens artistique qui explose dans une scène mémorable: après avoir reçu une bonne nouvelle de l'hôpital Necker (la survie d'un enfant qu'ils ont cherché toute la journée), toute l'équipe se retrouve dans un bar de nuit,  dès leur arrivée, un juke-box semble lancer Stand on the word de Celestial Choir remixé par Larry Levan  (mythique DJ new-yorkais des années 80 d'après les Inrocks) et soudain, tout le monde s'envole sur le son de cette musique. Maïwenn la première, qui trouve des points de vue extraordinaires, Joey Starr, improvisant un pas de danse génial (sens du rythme, maîtrise de soi), et les autres qui nous accompagnent dans une danse enivrante. Superbe scène.

Super film.

Prix du Jury à Cannes.

Marcellus 

 

 



Commentaires sur Paris, unité spéciale, par Marcellus

    Bien d'accord avec toi, un super film, sans concessions, avec des défauts pardonnables et surtout une sincérité bien appréciable!!!

    Posté par alamissamoun, 14 novembre 2011 à 20:16 | | Répondre
Nouveau commentaire