09 mars 2009

Introspection polarisée, par Marcellus

Bellamy, de Claude Chabrol (2009) Le commissaire Paul BELLAMY (Gérard Depardieu) passe l'été dans sa maison de vacances Nîmoise avec sa femme Françoise (Marie Bunuel). Les errements d'un étrange individu autour de la propriété inquiètent le couple qui le rencontre. Cet homme, c'est M. GENTIL (Jacques Gamblin) dont l'histoire va intéresser le commissaire Parisien. En effet, M. GENTIL explique à BELLAMY être l'auteur d'un meurtre, concluant un récit manifestement invraisemblable. Le commissaire enquête en privé autour de ce... [Lire la suite]

06 mars 2009

Progrès explosifs en conserve, par Marcellus

Harvey Milk, de Gus Van Sant (2009) Une poésie éclaircit de jour en jour le regard de Sean Penn jouant ici avec maîtrise Harvey MILK, homme politique gai de San Francisco. La césure vitale de Harvey Milk prend racine la veille de ses 40 ans. Simple courtier en assurance à New York, Harvey rencontre dans les couloirs du métro Scott, l'homme de sa vie qui lui fait dire: "I need to change". Ils ouvrent ensemble quelques mois plus tard une boutique dans un quartier de San Francisco (le Castro) qui attire très vite de... [Lire la suite]
Posté par Marcellus_Wall à 23:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2009

"Caramel" par KEKTUDI

Tout est marqué dans le titre; Le caramel dont cette affiche fait honneur, sensation gustative palpable, doux et léger, tendres moments nostalgiques, dynamisme de cette composition qui est réellement bien travaillée. Un corps féminin dressé au centre de l'image, regard d'une immense longueur pour l'œil du spectateur qui contemple ses formes généreuse de haut en bas puis de bas en haut, on l'a dénude presque. C'est une femme mystérieuse, que fait t-elle? que regarde t-elle? l'important n'est pas là, ce qui importe c'est la position... [Lire la suite]
Posté par kektavu à 12:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 février 2009

Leçon de vie... et de cinéma, par Marcellus

Gran Torino, de Clint Eastwood (2009) Un homme, Walt, septuagénaire, habite un quartier asiatique de la banlieue de Détroit. On le découvre à l'enterrement de son épouse où il exprime une panoplie exhaustive de l'ingratitude en direction de l'assemblée qui se recueille auprès de la défunte. Son mépris se décline sous forme de grommellements digérés avec réciprocité par l'ensemble de sa famille. WALT KOWALSKI (Clint Eastwood) est un vieux débris raciste et antipathique qu'on apprend néanmoins à connaître au fur et à mesure du... [Lire la suite]
Posté par Marcellus_Wall à 22:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2009

Le charme de l'ours, par Marcellus

Le Voyage aux Pyrénées, de Jean-Marie et Arnaud Larrieu (2008) Dépaysant... Ce film nous transporte dans de grands espaces où l'humour gagne les versants de la montagne, et l'amour s'expose à pleins poumons dans les lumineuses vallées. De célebres acteurs Parisiens quinquagénaires, Alexandre Dard (Jean-Pierre Daroussin) et Aurore Lalu (Sabine Azéma) prennent quelques jours de vacances aux Pyrénées. Ils réservent une chambre dans une auberge au nom de M. & Mme Go afin de ne pas attirer les journalistes impétueux. Cette... [Lire la suite]
12 février 2009

"La boite noire" par KEKTUDI

Lorsque cette affiche s'ouvre à vos yeux pour la première fois, un sentiment gênant se diffuse brièvement en nous. Sensation d'oppression, d'instabilité, de vertige.L'observateur perd donc moyen et tombe littéralement au cœur de celle-ci où se passe l'action principale.La perspective donnée est globalement dûe à plusieurs éléments:- les multiples lignes de la faïence posée au mur.- le dégradé noir qui va vers une couleur plus claire (comme dans un tunnel) montre l'atmosphère particulière du film. Seul l'éclairage du néon permet à... [Lire la suite]
Posté par kektavu à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2009

Revers philosophiques, par Marcellus

Man on the Moon, de Milos Forman (1999) Parfois, un film installe une atmosphère familière. Son réalisateur chuchotte dans le creux de votre oreille. L'acteur principal gratifie votre estomac à peine rassasié... Armé de ses outils cérébraux ultra-sophistiqués, Milos Forman (Amadeus, Vol au-dessus d'un nid de coucou,...) a construit une fusée pilotée par un Jim Carrey qui offre au monde entier une leçon: tutoyer les pesanteurs des âmes. Jeune artiste, Andy Kaufman (Jim Carrey) est déniché par un agent hoolywoodien lors d'une... [Lire la suite]
09 février 2009

Grâce

Milos Forman et les frères Larrieu illuminent ce monde. Splendides têtes de gondoles, Jim Carrey et Jean-Pierre Daroussin méritent une offrande. Prochainement ici-bas.
Posté par Marcellus_Wall à 01:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2009

Petit jeu entre adulte, par KEKTUDI

Force est de constater que certains films si redondant soit-il ne manquent pas de créativité dans le scénario.Une famille aisée vient d'arriver dans sa maison de vacances au bord d'un lac, et est pris en otage par deux homme d'une vingtaine d'années qui décident de la mort de chaque membre par un jeu.Prise d'otage oui et non, car pas de rançon juste le plaisir de tuer.Une foule de commentaires arrive en ce moment même à mon esprit et je vais essayer de les classer, et de les diffuser en ordre de pertinence.La majorité des plans se... [Lire la suite]
Posté par kektavu à 20:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 février 2009

Asymétriques rencontres, par Marcellus

L'Etrange histoire de Benjamin Button, de David Fincher (2009) Fin 1918, Benjamin Button vient au monde à la Nouvelle Orléans. Son père assimile difficilement l'étrange aspect du nouveau-né couvert de rides... et s'en débarasse en le plaçant délicatement sur le pas de la porte d'une maison de retraite. Benjamin est né vieux, et rajeunira au fur et à mesure que le monde vieillira. Adolescent à 60 ans, il fera les joies des courtisanes comblées par cette tardive puberté. Des inconvénients apparaitront néanmoins comme l'acné sur... [Lire la suite]